J’aime employer des mots et des expressions un peu vieillots, désuets, vieillis, joliment obsolètes ; je leur trouve un charme singulier, une éloquence surannée, un ton grandiloquent, qui conviennent à mes facéties d’écri’turbulente. Et, ce qui me plaît en eux, c’est qu’ils appartiennent aux trésors de la langue française dont nous aurions tort de nous priver.

J’entends dire, je lis aussi, que certains se plaignent de « ne pas tout comprendre » dans les textes que j’écris sur mon blog Écri’turbulente.

Le dico de l’écrevisse est fait pour eux, ou pour ceux que la curiosité littéraire anime.

Le mode d’emploi en est simple, me semble-t-il : le mot qui est abscons pour le lecteur (ou – je répète – le curieux) est expliqué dans le dico (agrémenté d’une citation) à sa lettre initiale.

Il suffit de cliquer sur cette lettre sur la page d’accueil, pour trouver le mot recherché et son sens situé dans son contexte. C’est un dictionnaire, quoi ! Mais seulement le dico de l’écrevisse, celui de ses mots. Ce n’est ni le Littré, ni le Robert, ni le Larousse, ni l’Encyclopédie Universelle.

L’image qui illustre chaque mot dans le dico est celle de la bannière du billet du blog dans lequel ce terme est utilisé.

Il ne veut évoquer que les mots incongrus que le lecteur peut croiser au hasard de ses randonnées dans Écri’turbulente, il n’est pas exhaustif et chacun peut y mettre son grain de sel, en commentaire.

Pour vous entraîner, essayer de trouver les deux mots orange de cette notice : abscons et exhaustif.

Pour dérouler l’alphabet, il suffit de cliquer une première fois sur sur « Articles »(on arrive au « S »), puis une deuxième fois pour aller jusqu’au « Z ».

Même si vous ne gérez pas de blog, vous pouvez laisser vos commentaires, en cliquant sur la petite bulle, en bas à droite (par exemple : souhaitez-vous trouver le sens de « obsolète », « suranné », ou « grandiloquent »… demandez ! ).

commentaires

Retour à la page d’accueil